PEUR DE L AMOUR : Pourquoi fuit-on ?

PEUR DE L AMOUR : Pourquoi fuit-on ?

Je me suis souvent demandée ce qui pouvait bien faire fuir les personnes lorsqu’elles rencontraient enfin le véritable amour.
Je pensais que c’était la peur de souffrir et d’une certaine façon ça l’était sans en avoir réellement le détail.

Ce matin alors que je me laissais bercer par la douceur et la chaleur des rayons du soleil, je me reposais la question.

« Pourquoi fuit-on ? »

Une personne très chère à mon coeur m’a dit : « Tu as peur de l’amour ! » Biensûr j’ai répondu « Non ».

Comment aurais-je pu en avoir peur alors que j’en possède une quantité énorme en moi et pourtant sa phrase n’a cessé de raisonner en moi ces derniers jours.
Et j’ai enfin compris !

Les personnes qui fuient non pas peur de l’Amour, elles ont peur d’être mal aimée.
Les êtres pensent savoir aimer et pourtant nous constatons très souvent que par la suite, il n’y a que blessures et souffrances car ces personnes exigent trop, n’ont pas confiance en elles et tentent de forger l’autre à l’image qui pourrait les rassurer.

Les contes de fées se transforment souvent en cauchemar.

Certains recherchent une mère, une amie ou une sœur pour palier à leurs blessures non guéries mais très peu recherche la femme.
Très peu regarde la femme comme l’être qu’elle est et non ce qu’ils aimeraient qu’elle soit.

Si au début tout parait idyllique on constate rapidement qu’on essaye de nous changer. On laisse faire se disant qu’on doit faire certaines concessions puis au fur et à mesure on cesse d’être nous-mêmes.

Combien de couples disent à la fin de leur relation, « tu n’es plus le(la) même que lorsqu’on s’est connus« .

Effectivement le temps à passé, mais ce qui a changé réellement c’est que les personnes ont voulus modifier l’autre à l’image qu’ils avaient sans ce rendre compte que ce sont justement tous les petits défauts de la personne, qui ont fait qu’on en est tombé amoureux(se).

Je cherchais les détails, je les ai enfin trouvé.

Ce n’est pas l’amour qui fait mal ce sont les personnes qui ne savent pas aimer.

La phrase prend encore plus de sens aujourd’hui.

Ne pensez jamais que votre façon d’aimer est parfaite surtout lorsqu’il vous reste encore des blessures non guéries.

La vie nous enseigne l’Amour. C’est un apprentissage qui prend du temps mais qui vaut la peine.
D’où l’importance de continuer de travailler sur soi. De s’aimer encore et encore.
Et qui sait peut-être qu’un jour une personne qui aura le même cheminement de s’améliorer mais surtout qui sera au même stade, arrivera sur votre chemin et alors vous saurez que cette fois la peur n’aura plus lieu d’être car vous vous sentirez en confiance, en sécurité….

Le temps où vous preniez vos jambes à votre cou vous paraitra loin.

N’oubliez jamais surtout, si l’on veut la bonne personne on se doit de l’être aussi.

Avec Tout Mon Amour

Nathalie J. Estevez 2017

Si vous souhaitez me contacter pour un Accompagnement en Développement Personnel et Spirituel, le parcours Flammes Jumelles ou Comprendre et Développer vos dons.
mail : carpediemadvitam@yahoo.com

***************************************🙏😇🥰**********************************

Si vous souhaitez une guidance personnalisée vous pouvez me joindre directement au 0890172538 du
Lundi au Vendredi 10h à 15h Et de 20h à 23h00
Samedi de 10h à 13h

***************************************🙏😇🥰**********************************

Si vous souhaitez faire un don pour me soutenir dans mon travail, je vous invite à suivre le lien :
https://www.paypal.com/donate?hosted_button_id=B
X28UCHULM98Y

***************************************🙏😇🥰**********************************

Si vous souhaitez me suivre sur les réseaux sociaux :

Facebook : carpe diem ad vitam æternam

Instagram :
Français : carpediem_advitam
Espagnol : carpediemadvitamaeternam_spain

Snap : thaliju



Catégories :Ego

Tags:, , ,

%d blogueurs aiment cette page :